Navigation – Plan du site

Séminaire « Flaubert » ITEM/Paris 8 2011-2012

Les Querelles de l’image
Le XIXe siècle voit se développer une nouvelle « imagerie » (Philippe Hamon) constitutée de nouveaux objets (la caricature, la bande dessinée, l’affiche commerciale en couleur…), et de nouvelles techniques (la photographie, puis le cinéma). La reproduction de l’image s’industrialise et fait irruption dans l’espace quotidien, non sans provoquer des réticences face à l’envahissement de ces nouveaux procédés. En même temps se construit, avec Taine, une réflexion sur l’image mentale et l’hallucination.
L’image visuelle occupe une place importante et complexe dans la création flaubertienne, dans la rêverie de sa genèse comme dans sa mise en texte et la production de son effet de lecture. Flaubert refuse toute illustration de son œuvre en raison même de la réduction imaginaire qu’elle imposerait au lecteur. Le séminaire privilégiera deux directions de travail : 1. L’image comme question au XIXe siècle (chez Flaubert) : peinture, photographie, cinéma. La théorisation de l’image. 2. La place de l’image dans l’écriture, et la genèse.

Coordination : Anne Herschberg Pierrot
Pour en savoir plus : http://www.item.ens.fr/index.php?id=13699

Document annexe

Haut de page