Navigation – Plan du site

Actualités – décembre 2008

Martine Mesureur-Ceyrat

Sacré nom de Dieu !
Théâtre de la Gaîté Montparnasse - Paris, 3 Juin 2008 - 15 Décembre 2008
De Arnaud Bedouet, d'après Gustave Flaubert
Mise en scène de Loïc Corbery, avec Jacques Weber, Magali Rosenzweig
Une nuit d'orage. Réfugié dans son bureau avec Marie, venue le soigner, Flaubert est exténué, tout l'atteint ce soir là : 'une crise nerveuse' éprouvante, Louise sa maîtresse qui vient de lui annoncer par courrier qu'elle le quitte, sa difficulté à écrire Madame Bovary, jusqu'à la nature même qui se déchaîne. Mais le doute existentiel qui l'effleure est bien vite balayé par un immense coup de sang salvateur qui le 'remâte'. Il est à vif et soliloque en prenant Marie à témoin, sur ses contemporains, sur les fausses valeurs, sur l'amour, sur l'art, avec une énergie qui lui fait oublier toute prudence...

Les Passions de Sucher et Gustave Flaubert
Opéra national de Paris, Studio Bastille, 13 décembre 2008, 16 h
Il y a huit ans, C. Bernd Sucher, critique théâtral, auteur et professeur de l’Académie Bavaroise de Théâtre, débuta un cycle de conférences intitulé « Les Passions de Sucher » à Munich. Secondé par des acteurs, il présente au public la vie et l’œuvre d’auteurs qu’il apprécie.
« Quel « drôle d’oiseau » ce Gustave Flaubert, et en même temps, l’un des meilleurs écrivains du XIXème siècle. Heinrich Mann considérait l’auteur de Salammbô et de Madame Bovary comme « le saint du roman ». Bien écrire, trouver la forme juste constituaient un but essentiel pour Flaubert. Il était un chercheur méticuleux des mots et de la syntaxe, un perfectionniste. Dans cette conférence tenue dans le cadre de sa série Les Passions de ..., C. Bernd Sucher se consacre tout particulièrement à une œuvre : le roman La Tentation de saint Antoine et présente aux auditeurs l’être humain qu’était Flaubert, cet amant (malheureux) qui dissimulait tous ses désirs non exaucés dans ses oeuvres. »

Vous n’aurez pas Bouvard et Pécuchet
Théâtre Darius Milhaud, 80 allée Darius Milhaud, 75019 Paris, du 3 octobre au 19 décembre 2008 
Adapté par Eric Herbette, mis en scène par Silvio Pacitto, avec Jean Lespert et Michel Miramont
« Deux personnages, deux "bonhommes", jetés sur une scène de théâtre... Tour à tour ils vont être dedans et dehors, portant leurs aventures et jouant le lien qui les unit à l'écrivain... Gustave Flaubert. »

Salammbô
Opéra de Marseille, les samedi 27 et mardi 30 septembre 2008 à 20 h ; le jeudi 2 octobre à 20 h et dimanche 5 octobre à 14 h 30
D’Ernest Reyer par l’Orchestre et choeur de l’Opéra de Marseille. Opéra en 5 actes ; livret de Camille du Locle d’après le roman de Gustave Flaubert. Direction musicale, Lawrence Foster ; mise en scène, Yves Coudray, et dans le rôle-titre la mezzo américaine Kate Aldrich. Première création à Bruxelles au Théâtre de la Monnaie en 1890.