Navigation – Plan du site

Présentation

Anne Herschberg Pierrot

Texte intégral

1Ce premier dossier de la revue Flaubert. Revue Critique et Génétique réunit des recherches récentes de la génétique flaubertienne et de la critique sur Flaubert. À partir de la première Tentation de saint Antoine, mais surtout de Salammbô à Bouvard et Pécuchet, Flaubert inaugure un travail d’écrivain-chercheur, puisant dans les sources antiques et contemporaines non de simples renseignements, mais un ensemble de discours, sur l’antiquité et sur le monde moderne, qui servent de tremplin à l’imagination, mais aussi que la fiction travaille de façon critique en désorganisant les discours constitués. De ce travail témoignent les notes de lecture, les plans et scénarios, et les brouillons de l’œuvre, souvent beaucoup plus explicites que la prose définitive, condensée, elliptique, de Flaubert.

2Les articles de ce dossier portent sur trois massifs des brouillons flaubertiens : Salammbô, La Tentation de saint Antoine et Bouvard et Pécuchet, croisant la politique, l’histoire des religions et des croyances, et l’histoire des sciences. Philippe Dufour et Agnès Bouvier soulignent le rapport de Salammbô au présent du XIXe siècle, en se fondant sur une lecture de la représentation politique, et sur l’histoire religieuse du mythe de Moloch. Gisèle Séginger étudie les transformations des représentations de la première Tentation à La Tentation de 1874, qui déconstruit les savoirs mis en œuvre en créant un grotesque des idées. Ce « comique d’idées », selon la formule de Flaubert surgit dans Bouvard et Pécuchet, pensé comme la « contre-partie » de Saint-Antoine. Norioki Sugaya analyse le dossier sur la médecine et montre le travail critique de Flaubert sur les savoirs, des notes de lecture à la mise en fiction. Stéphanie Dord-Crouslé transcrit et étudie les notes de Flaubert sur l’Abrégé du catéchisme de persévérance de l’abbé Gaume. En contrepoint, Pierre-Marc de Biasi et Déborah Boltz s’attachent aux variations introduites par les copistes dans la copie de L’Éducation sentimentale, qui n’avait jamais fait l’objet d’une étude systématique. Jacques Neefs présente la lecture de Flaubert par Charles Du Bos, critique d’importance au XXe siècle, trop longtemps oublié.

3L’ensemble génétique est complété par la transcription d’inédits extraits des brouillons de Salammbô (Geneviève Mondon) et d’Hérodias (Sylvie Giraud).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne Herschberg Pierrot, « Présentation », Flaubert [En ligne], 1 | 2009, mis en ligne le 19 janvier 2009, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://flaubert.revues.org/541

Haut de page

Auteur

Anne Herschberg Pierrot

Université Paris 8, ITEM/CNRS-ENS

Articles du même auteur

Haut de page